L’engagement féminin antialcoolique suisse au tournant du XX e siècle

  • Audrey Bonvin
Mots-clés: Antialcoolisme, Histoire des femmes, Suisse

Résumé

Deux ligues antialcooliques suisses furent fondées respectivement en 1899 et 1902 : la Ligue des Femmes Suisses contre l’Alcoolisme et la Ligue Suisse des Femmes Abstinentes. Malgré leur longévité, ces deux ligues suisses sont peu présentes dans l’historiographie de l’antialcoolisme, consacrée majoritairement à des associations dont les figures de proue furent masculines. Pourtant, les actions des Suissesses, dont le discours oscilla entre promotion de modération ou d’abstinence de la consommation de boissons alcoolisées, furent variées et d’ampleur surprenante. Loin de se cantonner à la protection de l’enfance, elles touchèrent autant à des secteurs plus politiques avec des pétitions visant à sensibiliser l’opinion publique aux effets néfastes de l’alcool et la production de littérature, tout en étant ancrées au cœur d’un réseau féminin international, collaborant même avec l’Union Chrétienne Mondiale des Femmes Abstinentes. Notre contribution se penche sur la thématique des femmes engagées dans la cause de l’antialcoolisme
helvétique avec une focale sur la Suisse romande grâce au dépouillement d’archives suisses, américaines et anglaises. La démarche permet de dévoiler à la fois leur réseau, l’identité des actrices qui composèrent ce mouvement, ainsi que de donner un aperçu de leurs activités dans la période d’avant-guerre. Ce procédé permet également de repenser le lien encore trop récurrent entre antialcoolisme et conservatisme.

Publiée
2020-06-15
Comment citer
Bonvin, A. (2020). L’engagement féminin antialcoolique suisse au tournant du XX e siècle. Alcoologie Et Addictologie, 42(1), 5-17. Consulté à l’adresse http://alcoologie-et-addictologie.fr/index.php/aa/article/view/880
Rubrique
Regard critique