Recommandations pour le traitement du trouble de l’usage des opioïdes par la buprénorphine et la méthadone. Consensus européen

  • Maurice Dematteis
  • Marc Auriacombe
  • Oscar D’Agnone
  • Lorenzo Somaini
  • Néstor Szerman
  • Richard Littlewood
  • Farrukh Alam
  • Hannu Alho
  • Amine Benyamina
  • Julio Bobes
  • Jean-Pierre Daulouède
  • Claudio Leonardi
  • Icro Maremmani
  • Marta Torrens
  • Stephan Walcher
  • Michael Soyka
Mots-clés: Trouble de l’usage des opioïdes, Traitement par agoniste opioïdergique, Buprénorphine, Méthadone

Résumé

Introduction : la prise en charge des patients souffrant d’un trouble de l’usage des opioïdes (TUO) comprend généralement un traitement par agoniste opioïdergique (TAO) dans le cadre d’un plan de traitement intégré. Ces interventions sont associées à des bénéfices avérés pour la personne et la société. Domaines couverts : utilisation de la méthadone et de la buprénorphine dans le cadre d’un programme de traitement intégré des patients souffrant de TUO : ce travail donne des recommandations sur le traitement pharmacologique du TUO afin d’aider les cliniciens à prendre des décisions pratiques dans ce domaine. Avis d’experts : le traitement pharmacologique est recommandé dans le cadre d’une approche thérapeutique intégrative du TUO, associée à des interventions psychologiques et sociales. Il a pour objectif d’améliorer la santé des patients tout en réduisant les risques inhérents à l’usage d’opiacés illicites tels que la mortalité par overdose, les infections par le VIH ou le VHC. L’accès au TAO doit être prioritaire dans la prise en charge du TUO. Le choix du traitement doit être établi selon les besoins du patient et les caractéristiques des médicaments. Les recommandations permettant le choix du TAO sont fondées sur l’efficacité clinique, la sécurité, la préférence du patient, les effets secondaires, les interactions pharmacologiques, la qualité de vie, la possibilité d’adapter la posologie et les résultats attendus (contrôle du craving, consommation d’opioïdes ou d’autres produits, et éventuellement les comorbidités psychiatriques). Les populations particulières telles que les femmes enceintes, les personnes incarcérées, les patients souffrant de pathologies psychiatriques ont des besoins spécifiques qui doivent être abordés avec l’aide d’experts.

Publiée
2019-12-31
Comment citer
Dematteis, M., Auriacombe, M., D’Agnone, O., Somaini, L., Szerman, N., Littlewood, R., Alam, F., Alho, H., Benyamina, A., Bobes, J., Daulouède, J.-P., Leonardi, C., Maremmani, I., Torrens, M., Walcher, S., & Soyka, M. (2019). Recommandations pour le traitement du trouble de l’usage des opioïdes par la buprénorphine et la méthadone. Consensus européen. Alcoologie Et Addictologie, 41(4), 336-354. Consulté à l’adresse http://alcoologie-et-addictologie.fr/index.php/aa/article/view/868
Rubrique
Mise au point