Comment organiser le dispositif de prévention, de RdR et de soins, pour qu’il intègre la RdRD et propose des espaces différenciés mais sans les cloisonner ?

  • Jean-Pierre Couteron
Mots-clés: Réduction des risques et des dommages, Dispositif, Prévention, Soin, Auto-support

Résumé

Après une présentation d’exemples d’organisation intégrée de réduction des risques, prévention et soins en Europe, sont abordés le contexte français et la problématique de l’extension de la réduction des risques qui affronte trois objections héritées de son contexte d’installation et qui ont pesé sur son organisation. Pour organiser le dispositif de prévention, de réduction des risques et des dommages (RdRD) et de soins, afin qu’il intègre la RdRD et propose des espaces différenciés mais sans les cloisonner, les recommandations vont reposer sur la valorisation de sa dimension gradualiste et de son double versant santé publique et sécurité publique, tout en continuant de l’étendre à l’ensemble de l’addictologie en préservant sa spécificité d’auto-support pour ne pas la limiter à ses liens aux soins et à la prévention. Ainsi, quatre recommandations sont proposées : diffuser une définition complète de la RdRD ; déployer les pratiques dans des dispositifs assurant la complémentarité des acteurs et des missions prévention et soin dans un même continuum ; garantir la dimension d’auto-support ; garantir des modalités d’expérimentation et de création de nouveaux outils ou de nouvelles pratiques, entre prévention et soin.

Publiée
2018-03-22
Comment citer
Couteron, J.-P. (2018). Comment organiser le dispositif de prévention, de RdR et de soins, pour qu’il intègre la RdRD et propose des espaces différenciés mais sans les cloisonner ?. Alcoologie Et Addictologie, 40(1), 61-74. Consulté à l’adresse http://alcoologie-et-addictologie.fr/index.php/aa/article/view/721
Rubrique
Audition publique - RdRD liés aux conduites addictives