Les déterminants de l'efficacité thérapeutique en alcoologie

  • Henri Gomez
Mots-clés: Déterminant, Efficacité, Alcoologie, Psychothérapie, Évaluation

Résumé

Les déterminants de l’efficacité thérapeutique justifient une réflexion approfondie entre personnes concernées par l’alcoologie. Chaque patient peut être pensé comme une équation complexe. Les facteurs intervenant dans la problématique sont à considérer, notamment la psychopathologie sous-jacente, le contexte sociétal et culturel. Il n’est pas facile de définir ce qu’est un bon résultat, tant les populations sont hétérogènes. Les réalcoolisations peuvent avoir des impacts différents, selon leur contexte. Dans l’appréciation d’un résultat, le critère temporel est à considérer. Il recouvre des significations possiblement différentes, à court, moyen et long termes. Les moyens psychothérapiques ne peuvent être mis à la disposition de tous, en raison de leur absence de couverture sociale et du fait de l’absence d’études affinées permettant d’en évaluer l’influence respective et synergique. L’efficience du dispositif, de chaque soignant et de l’équipe, au sein de laquelle les aidants ont leur rôle, est un autre aspect. Le groupe intégratif est un outil d’accompagnement et de formation qui mériterait d’être privilégié. La "psy-alcoologie" de ville n’est pas reconnue par les pouvoirs publics. Le monde politique devrait s’intéresser plus au phénomène addictif.

Publiée
2017-09-18
Comment citer
Gomez, H. (2017). Les déterminants de l’efficacité thérapeutique en alcoologie. Alcoologie Et Addictologie, 39(3), 239-245. Consulté à l’adresse http://alcoologie-et-addictologie.fr/index.php/aa/article/view/685
Rubrique
Regard critique