Maintien de l'abstinence dans les mouvements d'entraide.

  • Nalpas B
  • Boulze I
  • Groupe Alcool de l'Inserm.
Mots-clés: Mouvement d'entraide, Sevrage, Rechute, Abstinence

Résumé

Contexte : la participation aux réunions des mouvements d'entraide est fortement conseillée après sevrage d'alcool. L'objectif a été d'analyser le taux d'abstinence 12 mois après l'arrêt chez des sujets participant à des réunions de soutien. Méthode : co-construction du projet avec des représentants des mouvements. Délégation du rôle de co-investigateur à des responsables de réunions. Inclusion de sujets ayant arrêté l'alcool depuis moins de trois mois. Evaluation des données alcoologiques et de la fréquentation du mouvement tous les trois mois par un enquêteur indépendant. Analyse de la reprise du premier verre par la méthode de survie. Résultats : 145 sujets inclus d'âge moyen 47 ans. A un an, le taux d'abstinence était de 0,43. La fréquence de reprise d'alcool n'était pas différente en fonction du sexe, des modalités de sevrage, de l'existence de cures ou post-cures, du moment de contact avec l'association d'entraide. Par contre, les sujets bénéficiant d'un suivi médical et/ou psychologique avaient un taux d'abstinence significativement inférieur à celui des sujets n'en ayant pas alors que leur assiduité aux réunions de groupe était similaire. Conclusion : il est possible de mener des recherches rigoureuses avec les mouvements d'entraide. Les résultats ont identifié un sous-groupe de sujets en difficulté avec l'alcool accueillis par les mouvements, mais ne fréquentant pas les circuits traditionnels de soin.
Publiée
2016-09-15
Comment citer
Nalpas B, Boulze I, & Groupe Alcool de l’Inserm.,. (2016). Maintien de l’abstinence dans les mouvements d’entraide. Alcoologie Et Addictologie, 38(3), 191-198. Consulté à l’adresse http://alcoologie-et-addictologie.fr/index.php/aa/article/view/637
Rubrique
Articles